Manger et être heureux


Aujourd'hui on parle bouffe, mais pas que, on parle aussi de la vie, des amis tout ça...
J'éspère que vous lirez la totalité de cet article malgré sa longueur, car c'est super intéressant !

Nous allons parler d'un mode de consommation alimentaire intéressant, j'ai nommé la Slow Food.
Depuis la naissance de César, je fais très attention à ce que je mange et ce que je consomme, d'un point de vue diététique surtout mais aussi de mode de consommation, j'ai envie de choses saines, équilibrées.

Mais aussi de mon amie Klara...
Klara, est pour moi une grande amie, quelqu'un de bien, de drôle et cynique comme je les aime, de créative, Klara c'est la douceur et la folie en même temps, la sagesse et l'espieglerie à la fois, la connaissance, les fous rires, les échanges, l'amitié, la vraie comme on la voit à la télé. On se connaît depuis quelques années maintenant, et même si la distance nous sépare, nous sommes toujours aussi proches, et ses conseils me sont précieux. Klara est professeur de cuisine diététique et japonaise à domicile, et elle en connaît un rayon sur le "bien-manger", et être heureux au quotidien, alors j'ai décidé de l'interviewer pour vous, pour partager ce mode de vie que j'affectionne.
Avec Klara on a décidé de vous présenter ça et de faire chacune son tour une recette slow food avec de jolies photos dedans, on éspère que ca vous plaira !




Avec le printemps qui décide (enfin) à pointer le bout de son nez, mettons graisses trans, lasagnes de cheval et tartes au caca au placard, et octroyons nous un vrai moment de détente et de plaisir en cuisine, en famille ou en solo (oui oui ca aussi c'est bon !). Et oui, nous en avons plus que marre de se faire avoir côté assiette. Sans aller jusqu'à virer sa cuti question alimentation, essayons quelque peu de reprendre de bonnes bases, car en réalité, la bouffe, y'à que ca de vrai ! Hein les copines!! ?

"Bonjour Klara, tu nous présentes ton projet et tes habitudes alimentaires?"

Bonjour Miss Bambi ! 

Je suis professeur de cuisine diététique et japonaise à domicile dans la région PACA. Cela fait maintenant 4 ans que je suis passionnée par l'alimentation et j'ai décidé d'en faire une activité complémentaire.
Je me suis beaucoup intéressée à l'alimentation alternative (bio, végétarienne, sans gluten etc) et j'en ai fait un blog, pour aider ceux et celles qui veulent trouver des recettes originales. 
L'an dernier, j'ai découvert le mouvement Slow food et j'ai décidé de m'y intéresser de très près."
Alors, nous on veut tous savoir, c'est quoi la Slow-food?
La Slow Food est en réalité un art de vivre qui associe plaisir et respect de trois choses : de l'aliment, du producteur et du consommateur, tout en étant très écolo. La Slow Food, qui vient d'Italie, prône également le retour à la cuisine "maison" : on prend le temps de se cuisiner de bons petits plats (on appelle cela la "comfort food" dans les pays anglo-saxons). On fait ensemble et on consomme ensemble, c'est l'image d'un repas Slow : une famille réunie autour de bons produits du terroir.
Quels sont ses principes fondamentaux ?
Je tiens à souligner qu'il s'agit d'un mouvement libre et non d'une secte !
On peut en effet résumer son action en quelques points. En gros, la Slow Food souhaite :
-S'opposer aux effets dégradants de l'industrie agroalimentaire et de la culture de la restauration rapide qui standardisent les goûts ;

- Défendre la biodiversité alimentaire au travers des projets

- Promouvoir les effets bénéfiques de la consommation délibérée d'une alimentation locale et de nourriture indigène ;
- Promouvoir une philosophie de plaisir ;

- Encourager le tourisme attentif et respectueux de l'environnement et les initiatives de solidarité dans le domaine alimentaire

- Réaliser des programmes d'éducation du goût pour les adultes et les enfants ;

- Travailler pour la sauvegarde et la promotion d'une conscience publique des traditions culinaires et des mœurs ;

- Aider les producteurs-artisans de l'agroalimentaire qui font des produits de qualité
La Slow Food est-elle reliée aux nouveaux styles d'alimentation qui font fureur actuellement (détox, bio, healthy ...) ?
Non, la Slow Food n'est pas forcément synonyme d'alimentation saine ou diététique !
Un bon gratin et une tarte aux pommes qui sortent du four et faits avec amour par môman, ça c'est de la Slow Food ! Mais moi, par exemple, j'essaye d'associer les deux, le côté sain, et le côté fait maison !
De plus en plus de gens souhaitent ce retour aux bonnes choses d'antan...
En effet, l'importance que la cuisine à pris ces dernières années (rayon librairie culinaire ou émissions TV) est une preuve de cet engouement pour le fait maison.
Il est évident que les femmes (même si cela est un peu machiste) cuisinaient bien plus avant pour leur famille. Mais depuis 1968, elles ne souhaitaient qu'une chose : effacer cette image des années 50 de la femme en tablier ! Pourtant, c'est cette image très maternelle et rassurante qui rattache la nourriture au plaisir.
Parlons peu, parlons bien, tu nous propose quoi comme plat Slow Food ?
Je vous transmets ma petite recette secrète du hachi-parmentier (garanti sans chien, chat ou autre animal de compagnie) et celle des muffins sans gluten à la pâte de noisette pour le dessert !



Pour le Hachi Parmentier
Pour 4 personnes :
1 kg de patates spéciales purée
300 g de viande de bœuf hâchée
70 g de gruyère râpé
1 oignon (non, lâches ton pied)
1 œuf
50 g de beurre et 50 g de crème fraîche d'Isigny
3 branches de persil plat
Noix de muscade râpée
Sel
Poivre
Laves et épluches tes patates ! (hey ouais)
Cuis 25 min dans de l'eau bouillante + un cube de bouillon
Éminces l'oignon et fais le cuire avec une noix de beurre
Ajoutes le boeuf hâché, le persil, le sel et le poivre.
Fais une purée avec tes patates + de l'eau de cuisson + le beurre + la crème fraîche + la muscade.
Sel+poivre
Places cette MAGNI-FIQUE purée dans un plat à gratin hérité de ta belle maman que t'as pas utilisé depuis Noël 2003 (oui oui, la fois où t'as foiré complet tes lasagnes)
déposes dessus la farce de bœuf hacher et ajoute ton p'tit fromage.
Gratines 20 min au four !



Pour les muffins à la pâte de noisette, sans gluten
Pour 6 gros muffins
(si t'es pas douée en calcul mental = pour 6 personnes normales ou 3 personnes gourmandes ou 1 personne en rupture conjugale)
- 100 g de farine de riz complet
- 1 yaourt de vache, de cheval ou de soja
- 1càs de gomme de guar (attention ne fouilles pas dans la trousse de ton marmot hein !)
- 1 oeuf
- 30 g de muscovado (keske'c'kcetruk = du sucre complet riche en nutriments)
- 50 g de poudre de noisette
- 2 càs d'huile de ton choix (moi, c'est de l'huile de coco ! t'as le look)
- 1 sachet de levure sans gluten (oui ça existe, c'est en fait du raisin fermenté ! mais t'amuses pas à le faire à la maison, sinon la poulice va t'embarquer toi et ton kit d'apprenti chimiste)
- des pépites de chocolat (oui, tu sais la bombonne de ta biocoop que t'as complètement vidée la dernière fois dans ton sachet en papier)
- 6 petites cuillères à café de pâte de noisette (ou du NUTILLA, je sais que tu le caches dans la pharmacie, dernière les suppo)
(sinon, tu trouveras, mes désirs et mes faiblesses -pardon- l'intégralité de ces ingrédients en magasin bio)
Pour la réalisation :
Tu mélanges d'abord ta farine + ta gomme + ton sucre + ta poudre + ta levure : mélange SEC
Tu mélanges à part : ton huile, ton yaourt, ton oeuf : mélange HUMIDE
Puis tu verse l'humide sur le sec (hum hum) sans trop malaxer, juste tu touilles à gauche et tu touilles à droite, on voit plus la farine ? voilààà, bien, bon point.
Tu mets ta pâte dans tes plus beaux moules et hop : 15 minutes au four à 180 ! juste le temps de
1 : fumer 2 clopes ou
2 : regarder 1/2 épisode de ta série favorite ou
3 : chéééériiii ! > non pas ça sinon ça va cramer !

Bon appétit !


Pour (re)découvrir ensemble ce mouvement alternatif, je vous propose un petit échange avec Klara Des Lices 
Son site web :http://joy-lifestyle.com/ 
et son blog : http://joy-slowlifestyle.blogspot.fr/) fana d'alimentation et de diététique.

Merci, de nous avoir lues, on espère que vous avez la dalle maintenant !! ;-)

23 commentaires:

  1. super intéressant !! et de bien belles recettes :)

    RépondreSupprimer
  2. haha!! j'aime bcp les petits commentaires dispersés par ci par la! :o))
    pas mal ces petites recettes, je garde sous la coude!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. héhé c'était un peu obligé ici ! ^^

      Supprimer
  3. C'est un chouette article !
    J'avais déjà entendu parlé de la Slow Food mais je suis bien contente d'en savoir un peu plus. D'une certaine manière sans bien connaitre je crois que j'applique déjà pas mal :)
    Deux petites remarques pour aller dans la continuité de ce que tu dis:
    - l'alimentation locale, aider les producteurs-artisans, l'écologie... on fait souvent ça pour nous, notre santé et celles de nos enfant mais c'est aussi vivre harmonieusement avec une planète que l'on va transmettre. C'est important de le prendre en compte aussi dans nos choix.
    - et juste à propos du petit paragraphe machiste ;) : la cuisine ne me semble pas (ou plus en tout cas) maternelle. Les hommes cuisinent beaucoup. Ne peut-on pas plutôt parler d'une cuisine "parentale, familiale et rassurante qui rattache la nourriture au plaisir" ?
    Désolé d'être bavarde mais c'est ça de faire des sujets aussi intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. très bonne remarque en effet! je suis tout à fait d'accord avec toi !
      Pour le paragraphe machiste c'est peu du second degré ^^on peut tout a fait parler d'une cuisine familiale !
      J'aime bien bavarder puis je trouve ca cool que les gens répondent aux moins, c'est que ca intéresse! :-)

      Supprimer
  4. Moi qui me passionne pour le sujet je suis heureuse de le voir ici si bien résumé, ça m'a rappelé pourquoi il me parlait autant !! Et la découvert de Karla et son blog, je t'en remercie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à toi de nous avoir lues! ;-)

      Supprimer
  5. Oh que ça me parle aussi! Je suis adepte aussi de la slow food, sans jamais avoir mis un nom dessus: j'aime faire à manger, j'aime acheter mes légumes et savoir d'où ils viennent, j'aime partager avec mes amis ce qui sort de mon four! Sauf quand je suis trop fatiguée/speed/démunie, mais sinon, je fonctionne comme ça ;)
    Merci pour la découverte! Je vais aller lire son blog de ce pas!
    Des bécots ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on est des slow foodiens dans l'ame ! ^^
      merci beaucoup en tout cas! l'article était long !^^

      Supprimer
  6. trop top ton article! vraiment très intéressant; bonne journée

    RépondreSupprimer
  7. mmmmh, ca fait envie! en fait c'est la façon de cuisiner de nos grand-mères, elles avaient tout juste! Et ce n'est pas l'immense fan de vintage que je suis qui dira le contraire, je peux même dire que je pratique assidûment! Les photos sont très rafraichissantes, bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est ca les mamies elles ont tout compris ! ;-)
      merci beaucoup !

      Supprimer
  8. très sympathique article ! vive l'amour de la bouffe maison :) mona moureux et moi nous sommes donc slow foodien sans le savoir ^^ et nous partageons cela tous les jours à notre petit (qui semble bien apprécier !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je le savais que vous étiez des slow foodien c'est evident !! ;-)
      <3

      Supprimer
  9. je découvre votre blog et j'adooore!
    assumer les tatoos, le rouge/rose/blond, les tenues funky...je trouve ça génial et totalement rafraîchissant ;-)

    et puis chouette, en ce moment je cherche à cuisiner et manger mieux, alors cet article tombe à pic!!

    RépondreSupprimer
  10. ha jadore cet article , ca parle de bouffe (jaime jaime) cest drole donc jaime encore plus !

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour cet article très intéressant.
    Je pratique aussi la slow food ( courses au marché/ je fais mon pain dans la mesure du possible; je prépare des crèmes au chocolat/ au café/ à la semoule pour remplacer les yaourts du commerce; je pâtisse aussi beaucoup). Le hic maintenant c'est qu'il faudrait que je fabrique du slow food pour congeler pour les jours où ma vie n'est pas slow du tout hahaha!!!
    Pas facile tous les jours, mais ça fait tellement de bien ce petit retour en arrière.. Et puis rien ne nous empêche d'aller se jeter un p'tit burger de temps en temps (oups!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis tout à fait d'accord avec toi ! haha nos vie ne sont pas toujours slow ca c'est sur, oui moi je vote pour le burger de temps en temps ! ;-)

      Supprimer
  12. Super cet article !
    J'essaie aussi de faire plus attention à ce que j'achète et je cuisine beaucoup plus qu'il y a quelques années.
    D'ailleurs aujourd'hui c'est brioche maison et vu que je ne savais pas encore quoi faire pour le diner de ce soir, ce sera hachi parmentier ! ^^
    Et merci pour la découverte du blog de Karla que je ne connaissais pas.

    RépondreSupprimer

Chère Bambichoses...