Un esprit sain, dans un corps sain


Quand j'étais au lycée, je trouvais toujours des excuses incroyables pour ne pas avoir à faire de sport, j'ai du avoir mes règles 2 fois par semaine, j'ai perdu ma tante 29 fois, je me suis foulé la cheville tout autant, bref, ma prof d'EPS, ne pouvait pas m'encadrer (et moi non plus) et a fini par abandonner de me demander de fournir quelconques efforts à ses cours.
J'ai toujours détesté le sport, pour moi transpirer et faire couler son make-up, pour ne récolter que des courbatures, je n'en voyais pas l'intérêt!
Mais ça c'était avant.
Avant César, avant mes principes de vouloir manger correctement et équilibré, avant de changer radicalement ma façon de manger, de me sentir bien dans mes baskets, avant tellement de choses...
La grossesse m'a transformé, j'avais pris beaucoup de poids, je me sentais hyper mal dans ma peau, je devais faire de l'exercice.
Je me suis inscrite en salle il y'a deux ans, au départ ca été dur, voir pire que ça, je me disais que j'étais maso et que je ne tiendrais jamais, j'en ai chier grave (oui c'est le mot) puis j'ai commencé à avoir un peu d'endurance, puis à tenir la distance, force de persister, j'ai atteins des objectifs, j'ai pris goût au challenge, j'ai voulu dépasser mes limites.
J'ai connu l'adrénaline, lorsque le corps, dans l'effort agi machinalement, et la souffrance ou le plaisir se mêlent de satisfaction, vous avez réussi, votre corps vous dit merci.
Aujourd'hui je n'aurais jamais cru écrire ça, mais je peux dire que j'aime le sport ! Oh oui j'adore ça, je vais à la salle avec plaisir, je suis contente d'y aller, je sais que je vais en tirer "décrasser" et que je vais me sentir bien pour le reste de ma journée.

Mais pourquoi elle nous raconte ça celle là ? Juste parce que je voulais encore bavarder avec vous, échanger, merci à tous pour vos supers commentaires chaque jours, merci aux timides qui osent, aux assidues tous les jours, aux bavardes, aux rigolotes, à toutes.
Cette semaine sera une petite semaine pour le blog, j'ai besoin de me recentrer un peu sur moi-même et me défouler un peu, je serai peut être un peu moins présente, mais ca c'est pour mieux revenir la semaine prochaine !

Bisous, amour, tendresse et chocolat !


21 commentaires:

  1. Ah ah je suis comme toi vis à vis de mon rapport au sport, enfin pas tout à fait, je suis encore dans le stade "l'effort c'est trop dur" mais j'ai bon espoir de prendre un jour vraiment du plaisir à faire de l'exercice comme toi, bonne semaine! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'effort c'est la clef du bien être! ;-)
      Bon courage et bonne semaine à toi aussi !

      Supprimer
  2. moi j'aime ces sujets de la vie de tous les jours, ces sujets "entre copines" qui donnent encore plus de sens à ces échanges blogesques ;-)

    à part ça, j'ai connu comme toi le stade où le sport devient un réel plaisir, limite une addiction mais hélas, ce stade est un peu loin :-/ faudrait que je m'y remette mais ça me semble juste impossible de caser ça dans mes semaines!

    lolabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi j'aime bien, puis je suis tellement bavarde !! ;-)
      Moi au départ je me disais que j'aurais jamais la place pour ça mais on trouve toujours si on en a vraiment envie, moi ca devenait important de me défouler

      Supprimer
  3. Magicalprincess20 juin 2013 à 02:07

    Comme toi le sport à l'école était ma bête noire. Pourtant je faisais de la danse en activité extra scolaire et j'adorais ça. Et puis j'ai eu des gros soucis de dos, et j'ai dû arrêter le sport complètement à l'age de 13 ans. A 36 ans, mon corps post grossesse était une catastrophe: seins qui tombent, ventre distendu et vergeturé... Alors avant de refaire du sport, j'ai eu recours à la chirurgie. Réduction mammaire et abdominoplastie avec suture des grands droits. Aujourd'hui je me sens enfin bien dans ma peau, et c'est à ce moment là que j'ai enfin pu reprendre le sport. Je vais 2 à 3 fois par semaine à la piscine, et c'est vrai que ça fait le plus grand bien! Désolée pour le commentaire à rallonge mais voilà, je voulais partager ma petite expérience! Continues de nous étonner, de nous faire rire et rêver! Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien, quel parcours ! C'est bien que tu aies pu reprendre et la piscine c'est le top!
      Au contraire, merci de partager un peu ici avec moi.
      Au plaisir MagicalPrincess et merci <3

      Supprimer
  4. Alalala moi aussi j'ai aimé ça... j'avais repris 2 fois par semaine après l'arrivée d'Alice, motivée comme jamais!
    Et puis finissant mes journées avec 1h30 de voiture, arrivant au sport de plus en plus crevée... ne voyant pas Alice de mes soirées... j'ai abandonné...
    je rêve d'un nouveau travail plus près, m'offrant 3h de "vie" par jour en plus!
    Félicitations Petit Bambi, ne lâche plus!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est sur c'est pas evident mais se dégager du temps CA c'est important!;-)
      merci ma belle

      Supprimer
  5. Bonjour,

    en pleine crise existentielle et donc reprise du sport, ton post me redonne du courage, moi qui me sens, après chaque séance, comme une baleine échouée.

    C'est important de le dire, reprendre le sport après une looooongue pause, c'est dur, mais ça vaut le coup.

    Bonne journée

    N.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si en plus je t'encourage alors, je dit banco !

      Supprimer
  6. "La fille qui signait son article sur le sport par tendresse et chocolat"...
    Bon, allez, je donne quand même mon petit avis pourrave sur le sport : ça fait transpirer. Même que l'idéal c'est l'aquagym (yeah baby plus de 15kg de perdus avant la grossesse), tu ne transpires "pas" et ça tire grave sur les cuisses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hahah c'est tout moi ça ! C'est vrai que l'aquagym c'est le top, mais je suis contre les prix pratiqués ici en tout cas, c'est psychologique, puis j'aime sentir que je galère c'est que c'est efficace! ;-)

      Supprimer
    2. T'inquiète, à l'aquagym j'ai de nombreuses fois senti ma douleur... Mais c'était dans l'eau quoi.

      Supprimer
  7. Moi c'est ce que j'aimerai vivre avec le sport vraiment, j'en ai envie, j'en ai besoin mais seule je ne trouves pas le courage, pas le courage de faire du sport en lui même, parce que j'aurai la flemme ou autre, mais plutôt le courage d'aller seule à la salle de sport, m'inscrire, y aller régulièrement... je pourrais en faire chez moi, mais non j'ai besoin de vivre ça avec quelqu'un, pour s'encourager mutuellement, partager ça ensemble.. merci à toi pour tes articles qui touchent à tout et qui sont toujours très drôle , très toi, tu restes simple, naturelle et c'est ce que je j'aimes chez toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alalla si j'étais près de toi on en ferais des trucs!! En fait il faut se motiver pour soi, c'est important, il faut penser pour soi aussi, moi j'adore la musique alors c'est un bon moyen d'écouter mes albums en paix sans être dérangée et la musique me donne la patate !!
      Merci en tout cas ca me touche ce que tu dis ! J'espere savoir rester simple.
      >3

      Supprimer
  8. Beurk Beurk Beurk, moi je déteste ça... J'arrive pas à m'y mettre. Tu as de la chance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. meuuuh non, il suffit de trouver ce qu'on aime faire :-)

      Supprimer
  9. ah ben tiens c'est THE question du moment ! Là je crois que je ne peux plus me trouver d'excuse ( je hais le sport ) mais il faudrait vraiment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez hop Hélene !! Au sport !! ;-)

      Supprimer
  10. Alors moi c'est tout le contraire; j'étais une grande sportive (10 heures par semaine sans les dimanches) et depuis la fac, je suis passé du coté obscure en arts plastiques on fait juste du sport avec ses pinceaux !!! depuis je me traine pour un rien et je regrette ma forme d'antan. Je sais que c'est le début le plus pénible mais comme velvet je crois que j'ai besoin de faire les choses avec quelqu'un...

    RépondreSupprimer

Chère Bambichoses...